Home
Marius Breuil. Mas de Bordèu. Le Paradou, 1919.

Marius Breuil. Mas de Bordèu. 1919.

Né à Avignon en 1850. Mort au Paradou en 1932, Marius Breuil est parmi les plus grands et parmi les plus méconnus des peintres paysagistes provençaux. Sa peinture, forte, bien charpentée, bien composée, mais toujours lumineuse et empreinte de sensibilité, est à découvrir plus qu’à redécouvrir, puisque de son vivant il n’a jamais cherché ni la notoriété, ni la gloire, vivant même, la deuxième partie de sa vie, en ermite, cloîtré dans son mas du Paradou, au cœur des ces Alpilles qui ont été la source vive de son inspiration.

Marius Breuil. Devant le mas. Aquarelle. 1893.

Marius Breuil. Aquarelle. 1893.

Reconnu par les grands provençaux de son temps, écrivains et poète (Frédéric Mistral, Alphonse Daudet, Théodore Aubanel, Charloun Rieu…), ami et compagnon des peintres de l’école d’Avignon (Paul Saïn, Pierre Grivolas…), il a peu exposé, sa fortune personnelle lui permettant de vivre pleinement et en toute indépendance ses passions : la peinture et son pays, la Provence. Sans doute est-ce pour cela qu’il n’est aujourd’hui connu que de quelques spécialistes et de quelques amoureux de peinture et de Provence. Nous devons à l’un de ces derniers, Gérard Ferrua, qui a créé l’association des « Amis du peintre Marius Breuil » de pouvoir enfin accéder à l’œuvre de cet artiste qui mérite de figurer à une place éminente au Panthéon des paysagistes provençaux.

Mais laissons à d’autres le soin des analyses et des exégèses et prenons plaisir à découvrir ces aquarelles, ces dessins et ces peintures, à travers les images qui suivent. Elles sont extraites de l’exposition « Marius Breuil, paysagiste provençal » qui a eu lieu en 2009, au centre d’art des Pénitents Noirs, à Aubagne. Vous pouvez en découvrir d’autres sur le site :
http://www.marius-breuil.com
ou vous procurer le livre de Gérard Ferrua et Raphaël Mérindol :
Marius BREUIL (1850-1932) Paysagiste provençal – Éditions Barthélémy, Avignon, 2000

Marius Breuil. 1850-1932. Autoportrait.

Marius Breuil. Autoportrait.

Marius Breuil. Vieux village. 1884. Peinture.

Marius Breuil. Vieux village. 1884.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s