Home

S’il n’est pas travaillé, approfondi, entretenu, un don n’est qu’une sale manie. C’est en substance ce que dit Brassens dans un vers que je suis incapable de citer littéralement, au sein d’une chanson dont je ne me souviens pas du titre… Cela s’applique si bien à mon cas que j’en ai été durablement impressionné. Depuis que ma main est capable de tenir un crayon, je dessine, je trace, je griffe, je macule le papier. Cela m’a valu quelques punitions à l’école, l’admiration (vite lassée) de quelques petites copines à l’adolescence, le regard réprobateur de mes collègues de travail en réunion… et quelques (rares) expositions au sein du mouvement art singulier qui m’a accepté avec réticence et suspicion car, lorsque je le veux, je sais aussi « bien » dessiner et ma culture graphique n’est pas assez fruste à leur goût.
linealba
lineanera
carnets de (dé)route
pandélirum
bizarbres
delirium traitmince

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s